votre mairie

La communauté de communes Couserans Pyrénées

Depuis le 1er janvier 2017, les 8 Communautés de Communes du Couserans et deux syndicats, le SIVOM et le SICTOM ont fusionné pour donner naissance à la Communauté de Communes  Couserans-Pyrénées.
Massat fait partie intégrante de cette communauté des communes qui compte 94 communes, soit environ 30.000 habitants.
Il devrait en découler une mutualisation de l’ensemble des moyens humains et techniques des anciennes communautés pour permettre une montée en compétences et un développement des capacités de service à la population.

Contacts

Communauté de communes Couserans-Pyrénées
1 rue de l’Hôtel-Dieu, 09190 Saint-Lizier.
Un accueil du public est assuré du lundi au vendredi de 9h à 12h / de 13h30 à 17h.
Tél : 05.61.66.71.62 – mail : contact@couserans-pyrenees.fr

Plus d’infos : couserans-pyrenees.fr

Chères concitoyennes, chers concitoyens, Comme chacun peut le constater, avec les incendies que l’Europe traverse actuellement, les périodes caniculaires à répétition, et la sècheresse classée nationalement comme historique ; nos territoires subissent de profonds bouleversements. Appuyés par de nombreuses études scientifiques, nous savons d’ores et déjà que le climat change vers des moyennes de température de plus en plus chaudes, favorisant par cela des périodes caniculaires de plus en plus fréquentes et de plus en plus longues. Ces périodes amènent des risques d’incendies accrus ainsi qu’une diminution des débits d’eau. Prenant acte de ce constat nous devrons peu à peu nous adapter et changer certaines de nos habitudes, afin de limiter les risques potentiels, et ainsi protéger la vie de notre commune, nos forêts et sa biodiversité. Aujourd’hui, traversant une période très sèche, la municipalité de Massat invite donc ses concitoyens à être particulièrement attentifs et responsables en ce qui concerne l’usage du feu et de l’utilisation de l’eau ; eau dont actuellement les débits ne cessent de baisser. Elle souhaite ainsi rappeler quelques règles de bon sens, actées par la loi, afin, ensemble, de nous protéger. En premier lieu, les friches et les prés non fauchés représentant un réel danger de départ de feu, nous rappelons aux propriétaires ou ses ayants droit, la nécessité d’entretenir leur terrain non bâti, ou leur partie de terrain non bâti situé à l’intérieur d’une zone d’habitation ou à une distance maximum de 50 mètres des habitations, dépendances, chantiers, ateliers ou usines lui appartenant, cette obligation est appuyée par l’article de loi 2213-25 du CGCT. Par ailleurs la municipalité souhaite porter à connaissance de tous un arrêté préfectoral du 25/07/2022 portant sur la réglementation de l’emploi du feu, des feux d’artifices et des systèmes susceptibles de s’envoler seuls et comportant une flamme. Il est stipulé par l’article 2 : Qu’il est strictement interdit, à moins de 200 mètres des bois et forêts et des espaces naturelscombustibles, sur tout le département : ➢ de fumer ; ➢ de porter ou d’allumer du feu ; ➢ d’utiliser des barbecues ; ➢ de faire des feux festifs, feux d’artifice ou de camp. Pour ce qui est de l’eau, au vu de la diminution des débits de nos sources et en considérant que l’automne est souvent une période longue et sèche, chacun est appelé à se sensibiliser et à se modérer, afin d’économiser cette ressource, bien commun de tous. L’usage de l’eau dans cette période de sécheresse est aussi sujette à restriction par arrêté préfectoral que vous trouverez ci-dessous: Arrêté du 05 aout 2022 portant déclenchement de mesures de restriction concernant les usages de l’eau sur le département de l’Ariège Au-delà de ces responsabilités qui nous incombent tous, dont la motivation est de protéger notre belle vallée, la municipalité de Massat vous souhaite une bonne fin d’été.  Le lundi 08 aout 2022. Place de la mairie, 09320 Massat ContactsTéléphone : 05 61 96 96 33 [...] Lire la suite…
 Massat, le 07/03/2022 Chère concitoyenne, concitoyen Depuis 2 ans, du fait de la pandémie du Covid 19, nous vivons une période difficile et éprouvante pour tous. Sans entrer dans des polémiques sur la gestion de cette crise par le gouvernement, cette période nous a contraints à beaucoup de sacrifices et à une solidarité collective sans faille afin de freiner la pandémie, nous protéger et particulièrement les plus fragiles. Cette période a fait surgir beaucoup de questionnements et de mouvements citoyens, interrogeant la légitimité des règles sanitaires imposées dans la gestion de cette maladie. Ces questionnements, légitimes dans une démocratie représentative, ont pu s’exprimer librement dans la rue, les médias et autre réseaux sociaux. Pour autant, expression et libre pensée ne signifient pas que nous ayons le droit d’imposer nos idées et d’entraver la vie quotidienne de citoyens et de citoyennes ayant, eux aussi, le droit à leur analyse personnelle et à une protection sanitaire en tous lieux et notamment publics. Nous avons pu constater, durant ces deux ans, des actes d’incivisme ayant profondément clivé le village. Le dernier en date a pris la forme de manifestations devant la médiathèque qui, par leurs virulence et leur répétition ont contraint la Communauté de commune, seul compétente dans le domaine des médiathèques, à fermer jusqu’à nouvel ordre celle de Massat, privant le public, les écoles, les enfants d’un bien commun qui donne accès à tous et gratuitement à la connaissance, la culture, la littérature… Par ailleurs nous souhaitons vivement affirmer notre soutien à Laure et Annaik, nos deux bibliothécaires qui, grâce à leur dévouement, ont pu maintenir depuis deux ans un service public pour tous, entre autres par la mise en place du drive. La municipalité de Massat souhaitant l’apaisement demande donc que cessent ces incidents, afin que nous présentions une demande officielle de réouverture de la médiathèque de Massat à la Communauté de commune et que nous puissions enfin retrouver une vie quotidienne respectueuse, aux aspects multiples, qui caractérise depuis toujours notre belle vallée.   [...] Lire la suite…
                                  ACTIVITES DU SYNDICAT DES MONTAGNES 2021-2022 RENOVATION CABANE PASTORALE DE ROUSSAT DANS LA VALLEE DE LIERS : Ce dossier a été élaboré par l’ancienne équipe municipale. Le dernier estimatif réalisé par l’architecte Mme ROUYARD était d’environ 155 000€ ht. Les subventions accordées pour ce projet étaient bloquées sur un montant de 120 000€ à hauteur de 80% ce qui faisait 96 000€ de subventions et 74 000€ d’auto financement. Un appel d’offre a été lancé fin d’année 2020 et les plis ont été ouverts le 5 janvier 2021. Le montant total des offres s’élève à 182 358€ HT Cette différence avec l’estimatif étant du à la non accessibilité du site et nécessité d’héliportage , nous avons donc demandé une subvention supplémentaire de 16 000€ qui nous a été accordée par la DDT en aout 2021,ce qui fait donc un montant total de subventions de 112 000€ et un autofinancement de 70 358€ ht. Ce chantier a été mené à bien et réceptionné en mai 2022. CONSTRUCTION DE LA CABANE D URGENCE DE GIRANTOS : Ce dossier à été instruit par l’ancienne «équipe municipale, le montant estimatif des travaux a été fixé à 50 000€, subventionné à hauteur de 80%, donc 40 000€ de subventions et 10 000€ d’autofinancement pour le syndicat des montagnes. Il s’agit donc d’une cabane de 10m² pour un montant estimatif de 40 000€ ht et d’ un parc de contention pour un montant estimatif de 10 000€ ht. Le montant des divers devis s’élève à 45 615€ ht Pour ce chantier, la part des subventions de 80% est donc de 36 492€ et l’autofinancement du syndicat de 9123€. FINANCEMENT DES DEUX PROJETS: Les montant total des subventions pour les deux projets étant de 148 492€, nous avons demandé l’avance de ces subventions au crédit agricole sur un prêt à court terme de 24 mois, d’un montant 146000 euros. Concernant l’autofinancement d’un montant total de 79 481€, nous avons demandé un prêt sur 15 ans au crédit agricole d’un montant de 74 000€. Tous les deux ont été accordés. AMELIORATIONS DES CABANES DE GOUTETS ET PORT DE LERS : Ces améliorations sont à l’étude pour des montants et des travaux plus modestes que les estimatifs prévus. Ces projets seront validés cet automne 2022 par la commission syndicale. Un montant estimatif d’environ 46 000€ (subventionnable à 80%)°a été retenu et ces travaux seront exécutés en principe en automne 2022 et au printemps 2023. CABANE DU COL DE ROSE Le projet d’amélioration de cette cabane n’a pas été retenu par la commission syndicale. RESTAURATION DE L AGUERE DE GALY Ce projet est à l’étude à la suite d’une autorisation de prorogation de date butoir jusqu’en 2024. Il n’en reste pas moins que les capacités d’autofinancement du syndicat sont épuisées à ce jour et qu’il sera difficile de donner suite à ce projet subventionné à 70%. [...] Lire la suite…