Aménagement et projets

Aménagements et projets

Projets d'aménagements du village

Notre projet global pour cette mandature est de proposer un plan d’aménagement du village, pour le rendre encore plus agréable à vivre.

  • Proposer des solutions pour la circulation automobile, les aires de stationnement des automobiles qui soient compatibles avec des espaces sécurisés et confortables pour les piétons.
  • Continuer à proposer des aménagements à proximité du cœur du village, en particulier au quartier du Pouech en proposant un réaménagement de cet espace avec une halle couverte qui permettrait de relier ce quartier au centre du village, pour ce qui concerne la vie culturelle, associative et les espaces commerçants comme le marché, les foires d’automne, les foires nocturnes et manifestations culturelles de plein air (COVID oblige), etc. Nous prévoyons aussi dans un deuxième délai des installations pour la pratique sportive et dans le quartier du Pouech et dans le quartier de la Calcaire.
  • Notre intention est d’organiser des réunions de concertation et de travail avec la population intéressée par ces projets. On devrait en organiser une cet automne lorsque les avants projets de la halle couverte seront visibles.
  • Réhabilitation de la Maison Massat, dite « Maison des associations », mise aux normes, isolation et système de chauffage performants, toujours dans l’idée d’offrir des services de proximité à la population et un bon outil aux associations locales.
  • Poursuivre la mise aux normes d’accessibilité aux personnes handicapées.
  • Mener une réflexion sur l’éclairage public du village et du territoire communal et la faire aboutir.
Chères concitoyennes, chers concitoyens, Comme chacun peut le constater, avec les incendies que l’Europe traverse actuellement, les périodes caniculaires à répétition, et la sècheresse classée nationalement comme historique ; nos territoires subissent de profonds bouleversements. Appuyés par de nombreuses études scientifiques, nous savons d’ores et déjà que le climat change vers des moyennes de température de plus en plus chaudes, favorisant par cela des périodes caniculaires de plus en plus fréquentes et de plus en plus longues. Ces périodes amènent des risques d’incendies accrus ainsi qu’une diminution des débits d’eau. Prenant acte de ce constat nous devrons peu à peu nous adapter et changer certaines de nos habitudes, afin de limiter les risques potentiels, et ainsi protéger la vie de notre commune, nos forêts et sa biodiversité. Aujourd’hui, traversant une période très sèche, la municipalité de Massat invite donc ses concitoyens à être particulièrement attentifs et responsables en ce qui concerne l’usage du feu et de l’utilisation de l’eau ; eau dont actuellement les débits ne cessent de baisser. Elle souhaite ainsi rappeler quelques règles de bon sens, actées par la loi, afin, ensemble, de nous protéger. En premier lieu, les friches et les prés non fauchés représentant un réel danger de départ de feu, nous rappelons aux propriétaires ou ses ayants droit, la nécessité d’entretenir leur terrain non bâti, ou leur partie de terrain non bâti situé à l’intérieur d’une zone d’habitation ou à une distance maximum de 50 mètres des habitations, dépendances, chantiers, ateliers ou usines lui appartenant, cette obligation est appuyée par l’article de loi 2213-25 du CGCT. Par ailleurs la municipalité souhaite porter à connaissance de tous un arrêté préfectoral du 25/07/2022 portant sur la réglementation de l’emploi du feu, des feux d’artifices et des systèmes susceptibles de s’envoler seuls et comportant une flamme. Il est stipulé par l’article 2 : Qu’il est strictement interdit, à moins de 200 mètres des bois et forêts et des espaces naturelscombustibles, sur tout le département : ➢ de fumer ; ➢ de porter ou d’allumer du feu ; ➢ d’utiliser des barbecues ; ➢ de faire des feux festifs, feux d’artifice ou de camp. Pour ce qui est de l’eau, au vu de la diminution des débits de nos sources et en considérant que l’automne est souvent une période longue et sèche, chacun est appelé à se sensibiliser et à se modérer, afin d’économiser cette ressource, bien commun de tous. L’usage de l’eau dans cette période de sécheresse est aussi sujette à restriction par arrêté préfectoral que vous trouverez ci-dessous: Arrêté du 05 aout 2022 portant déclenchement de mesures de restriction concernant les usages de l’eau sur le département de l’Ariège Au-delà de ces responsabilités qui nous incombent tous, dont la motivation est de protéger notre belle vallée, la municipalité de Massat vous souhaite une bonne fin d’été.  Le lundi 08 aout 2022. Place de la mairie, 09320 Massat ContactsTéléphone : 05 61 96 96 33 [...] Lire la suite…
Le 23 Février dernier, le Directeur d’Académie notifiait à la Mairie la future fermeture d’une classe à l’école de Massat pour la rentrée de septembre 2021. Triste épilogue d’un feuilleton débuté quelques semaines plus tôt. En effet dès l’annonce de cette éventuelle mesure, les 4 maires du RPI, les enseignants, les parents d’élèves et tous les acteurs de la sphère éducative s’étaient rassemblés pour dire « Non » à cette décision. L’année dernière déjà en plein confinement, le maire de Massat avait réussi à bloquer in extrémis cette fermeture en s’appuyant sur la promesse du Ministre Jean-Michel Blanquer de ne fermer aucune classe en Zone Rurale sans l’accord du maire. Cette année visiblement les choses sont différentes, la logique comptable de l’Académie et la réalité des chiffres ont eu raison de notre 4ème classe. Ce transfert d’un poste d’enseignant a de nombreuses conséquences dommageables ; chacune des classes comptera au moins 2 niveaux d’enseignement, le poste de direction n’aura plus de demi-journée de décharge qui était nécessaire au bon fonctionnement de l’école et enfin c’est un bien triste signal envoyé aux familles qui hésitaient encore à choisir l’Instruction à domicile. Il n’a donc pas été pris en compte les spécificités du RPI, ni les besoins particuliers de notre vallée classée en Zone de Revitalisation Rurale. Quoiqu’il en soit, nous, Elus réaffirmons notre confiance en nos enseignants pour tous les efforts qu’ils prodiguent pour nos enfants. Nous continuerons à promouvoir la réalité de nos petites écoles, leurs valeurs pédagogiques, pour le rôle essentiel qu’elles occupent au sein de la société locale. En cette période de protocole sanitaire, le SIVE a renforcé ses équipes en créant des emplois locaux supplémentaires et la mairie de Massat pour sa part, investie 100 629 € pour sa participation annuelle à la scolarisation des petits massatois. La mairie s’engage à veiller à la pérennité de l’école de la République pour son rôle essentiel aux valeurs éducatives, que sont la laïcité, l’égalité des chances, la sociabilisation des enfants au sein de la société. Céline Sutra Adjointe en charge des affaires scolaires, de la jeunesse et du sport à la mairie de Massat. [...] Lire la suite…